TABAC & GROSSESSE

27,9%    des femmes fument avant la grossesse

17%       au 3ème trimestre

84,7%    reprennent le tabac après l’accouchement*

Si 80% des femmes enceintes déclarent avoir été interrogées sur leur tabagisme, seulement 46,3% auraient reçu une proposition d’aide pour arrêter (source : Enquête périnatale 2016). 

bebe porte final rvb-02-02.png

En cours de grossesse et d’allaitement, toutes les mesures destinées à éviter le tabagisme actif ou passif de la femme et de son enfant sont souhaitables. Les substituts nicotiniques sont conseillés pendant la grossesse (quel que soit le terme) et durant l’allaitement, si l’accompagnement non médicamenteux n’est pas satisfaisant. 

Les principaux risques du tabagisme  

  • Impact sur la fertilité de la femme et de l’homme 

  • Grossesse extra-utérine  

  • Fausse couche spontanée   

  • Retard de croissance intra-utérine et risque de prématurité 

  • Hématome rétro-placentaire 

  • Syndrome de mort subite du nourrisson augmenté  

  • Etc. 

Les ressources :

Les substituts nicotiniques sont recommandées 

Eliquide-Grossesse.webp

En cas d’échec de la prise en charge non médicamenteuse, les substituts nicotiniques (dispositifs transdermiques, comprimés à sucer, gommes à mâcher, pastilles) sont autorisés pendant la grossesse, quel que soit le terme malgré le pictogramme présent sur les boîtes de patch, pictogramme non validé      par le Centre de Référence sur les Agents tératogènes (CRAT).

Pour les femmes enceintes, préférez les patchs sur 16 heures sauf en cas de besoin de fumer moins d’une heure après le réveil.

 

Attention : le Bupropion et la Varénicline sont contre-indiqués pendant la grossesse.   

Pratique :

Mémo pour les professionnels de santé "Repères simples pour les prescriptions des traitements nicotiniques de substitution" de la COREADD 

La sage-femme prescriptrice 

Les sages-femmes bénéficient d’un élargissement de leurs droits de prescription à l’entourage de la femme enceinte ou des accouchées.

Voir la vidéo partage d’expérience  

Cigarette électronique 

Son usage est déconseillé par l’OMS pendant la grossesse. 

Si la femme enceinte utilise la e-cigarette : 

  • Déconseiller le voltage maximal qui accroit la production de toxiques 

  • Expliquer les risques du vapo-tabagisme sur la durée 

  • Alerter sur la présence d’alcool dans certains E-liquides 

  • Conseiller des recharges avec une norme CE 

La prévention et l’accompagnement

La plupart des fumeurs de tabac font des tentatives d’arrêts seuls, souvent sans aide et beaucoup rechutent rapidement. Or, il a été démontré que pour un arrêt durable du tabac, un accompagnement par un professionnel de santé est conseillé. En effet, un fumeur a 10 fois plus de chance d’arriver à un arrêt du tabac avec l’accompagnement d’un professionnel de santé. 

L’association COREADD propose des outils afin de vous aider en soins primaires à vous former et à accompagner l’arrêt du tabac chez la femme enceinte. En savoir plus  

Devenez L.A.S.T !   

L’association COREADD propose aux lieux de santé de premier recours, d’exposer de façon claire et lisible leur capacité à aider leurs patients fumeurs de tabac en s’identifiant comme L.A.S.T : Lieu d’Accompagnement à la Santé sans Tabac. Pour faciliter leur pratique, les L.A.S.T disposent de formations, d’outils simples et peuvent plus facilement identifier les ressources d’addictologie et de tabacologie de leur territoire. En savoir plus

L’orientation  

Vous trouverez toutes les ressources de la région sur la page Je recherche un spécialiste du site Mois sans tabac en Nouvelle Aquitaine (guides des praticiens par territoire, annuaire en ligne addictoclic.com, liens utiles). 

*Source : Baromètre Santé 2017